Chardon Marie

Chardon-Marie et dyspepsie

dyspepsieNotre alimentation a une influence directe sur notre santé, elle peut être bénéfique comme à l’origine de divers troubles, notamment digestifs. Douleur à l’estomac et lourdeur postprandiale, communément appelées crise de foie, peuvent être soulagées grâce aux fruits du chardon-Marie. En effet, on connaît les propriétés hépatoprotectrices de cette plante depuis l’Antiquité. L’OMS  accorde désormais une utilité favorable au chardon-Marie contre la dyspepsie.

La dyspepsie et ses symptômes

La dyspepsie est une affection plutôt courante rassemblant un ensemble de symptômes digestifs hauts, c’est-à-dire dans la partie supérieure de l’abdomen. Elle se caractérise par une impression d’inconfort, de lourdeur et des problèmes quant à la digestion. Une gêne, voire une pesanteur se fait ressentir au niveau de l’estomac après un repas normal, de même une sensation de satiété précoce peut survenir. De plus, à ces symptômes peuvent éventuellement s’associer des douleurs épigastriques ou brûlures d’estomac, mais aussi des gaz, ballonnements et éructations après un repas, ou encore des nausées et des vomissements.

Le plus souvent, cette affection est passagère et due à des repas copieux ou trop riches. Dans ce cas de figure, elle disparaît après quelques jours. On parle alors de dyspepsie fonctionnelle, car elle n’a pas de cause spécifique. Dans d’autres cas, un problème de santé sous-jacent ou la prise de certains médicaments peuvent être responsables de la dyspepsie. Ainsi, si les symptômes persistent et que vous ressentez un sentiment d’inconfort, une consultation médicale s’impose.

Intérêt du chardon-Marie en cas de dyspepsie

Le chardon-Marie est une plante méditerranéenne de la famille des Astéracées. De son nom botanique Silybum marianum, elle est principalement connue pour ses vertus digestives, anti-inflammatoires et ses propriétés protectrices du foie et de la vésicule biliaire.

Les fruits du chardon-Marie sont composés de plusieurs principes actifs qui lui confèrent des propriétés vertueuses pour la santé, notamment hépatoprotectrices1. En effet, le principal principe actif retrouvé est la sylmarine, un flavonoïde composé de trois substances actives : la silybine, la silydianine et enfin la silychristine. Ce complexe rend les membranes du foie imperméables aux toxines, il est le principal élément hépatoprotecteur du chardon-Marie.

La plante contient également des lipides, de l’huile grasse ainsi que des dérivés phénoliques aux propriétés antioxydantes, qui participent à ses nombreux autres bienfaits.

 Il faut savoir que les troubles digestifs responsables de la dyspepsie sont plus ou moins liés aux troubles fonctionnels du foie. C’est pourquoi le chardon-Marie est d’autant plus bénéfique et à même de soulager ces symptômes2 .

N’avez-vous jamais connu de « crise de foie » après un repas trop riche ? Certaines plantes peuvent aider l’organisme à combattre les désagréments dus aux excès alimentaires et agir efficacement sur de nombreuses pathologies digestives.

Posologie du chardon-Marie pour soulager la dyspepsie

Le chardon-Marie va soulager les principaux symptômes de la dyspepsie : les douleurs abdominales, ballonnements, nausées et vomissements 3. Pour cela, il peut être consommé sous différentes formes :

  • Graines séchées : les graines séchées de chardon-Marie peuvent être utilisées en décoction à raison de 12 à 15 g de graines par jour, à répartir en 2 à 3 prises, avant les repas. Pour cela, ajouter 4g de graines de chardon-Marie à 150 ml d’eau bouillante et laisser infuser 30 minutes environ. Boire une tasse de cette préparation une demi-heure avant le repas.
  • Gélules : les gélules à base d’extrait de chardon-Marie sont à prendre avant les repas. La posologie recommandée est de deux gélules par jour, contenant chacune 200mg d’extrait sec de chardon-Marie bio à environ 80% de silymarine.

Préférez un chardon-Marie bio pour profiter pleinement des effets bénéfiques de la plante. La consommation de ce produit est déconseillée aux enfants, aux personnes ayant un terrain allergique, ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes. Demandez l’avis d’un professionnel de santé avant tout traitement.

Références

(1) Stephen J Polyak, Chihiro Morishima,a Volker Lohmann,d Sampa Pal,a David Y. W. Lee,e ,Yanze Liu,eTyler N. Graf,f and Nicholas H. Oberlies, Identification of hepatoprotective flavonolignans from silymarin, Proceedings of the National Academy of Sciences, 2010 Mar 30; 107(13): 5995–5999.
(2) J, Rösch W, Reichling J, Brignoli R, Saller R. Meta-analysis: phytotherapy of functional dyspepsia with the herbal drug preparation STW5 (Iberogast). 2004 Dec; 20(11-12):1279-87
(3) Fifi AC, Axelrod CH, Chakraborty P, Saps M. Herbs and Spices in the Treatment of Functional Gastrointestinal Disorders: A Review of Clinical Trials. Nutrients. 2018 Nov 9;10(11):1715. doi: 10.3390/nu10111715. PMID: 30423929; PMCID: PMC6266883.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*