Chardon Marie

Le radis noir pour le foie ?

Radis noir

Bien plus qu’un légume, le radis noir est une médication largement utilisée en phytothérapie pour traiter diverses affections. Il s’avère, entre autres, être à même de remédier un problème d’hypercholestérolémie ou des troubles de la digestion.

Ce qui fait, toutefois, sa réputation c’est son action sur le foie. Il figure, d’ailleurs, parmi les meilleures plantes reconnues pour leurs bienfaits sur la fonction hépatique, dont le célèbre chardon-Marie et l’artichaut.

Présentation du radis noir

Son usage

De la famille des brassicaceae, le radis noir est une racine dont les premiers usages remonteraient au temps des pharaons. Sa culture a également été longtemps maîtrisée dans l’Extrême-Orient. Il a fallu pourtant attendre le 18e siècle avant que sa consommation ne soit parvenue dans le monde occidental. Souvent compté parmi les légumes, le radis noir est pourtant davantage employé en phytothérapie qu’en cuisine. Ce qui, d’ailleurs, le diffère des autres espèces de radis. Il est également beaucoup plus calorique et renferme une très bonne quantité de vitamine C et de potassium.

Ses principes actifs

Il doit ses nombreux bienfaits sur la santé à certains composés actifs qu’il renferme. Parmi ceux-ci, il y a des isothiocyanates. Également retrouvés dans d’autres plantes, ils semblent pourtant être en taux très élevé dans le radis noir. Ils sont connus pour leurs effets antibactériens puissants.

Le sulforaphane, entre autres, est capable de neutraliser l’Helicobacter pylori. Il s’agit de la seule bactérie capable d’infecter la muqueuse gastrique et de survivre dans son environnement acide.

Le radis noir contient aussi des glucosinolates. En plus d’être des antibactériens et antifongiques puissants, ces derniers sont dotés de pouvoir antimutagène et anticancéreux. Ils présentent aussi des effets protecteurs contre les substances néfastes à l’organisme.

Ce légume renferme, par ailleurs, de la raphanine, qui a des propriétés antiseptiques.

Effets du radis noir sur le foie

Petit rappel sur le rôle du foie

Le foie a pour l’un de ses rôles une fonction épuratrice et antitoxique. Celle-ci consiste à retenir tout élément néfaste ou toxique à l’organisme avant le passage des nutriments dans la circulation sanguine. Certains modes de vie peuvent, cependant, l’encombrer et conduire à des dysfonctionnements au niveau de cet organe.

Tel est le cas en période de fête lorsque la consommation de glucides ou de lipides a été trop importante. Il en va de même après la prise abusive de boissons alcoolisées. Tout ceci peut, en effet, augmenter rapidement les toxines et les déchets accumulés dans le foie. Ce dernier, se trouvant alors surchargé, ne parvient pas à se régénérer correctement. D’où l’intérêt de l’utilisation d’un draineur pour contribuer à le détoxifier.

Radis noir : Un excellent détoxifiant

Contrairement aux médicaments pouvant être utilisés à cet effet, le radis noir est une option naturelle n’ayant aucun effet secondaire. Diverses études ont également montré que son administration contribue à la purification du foie en agissant de deux manières.

D’une part, il permet de stimuler la sécrétion de bile par le foie. Ce qui va favoriser l’élimination des déchets. Et d’autre part, il peut faciliter l’évacuation des sécrétions biliaires vers l’intestin (1).

Le radis noir renferme, en outre, des composés présentant des actions détoxifiantes et diurétiques. Ce qui rend intéressante son utilisation pour nettoyer le foie, voire pour une cure détox.

Conseils d’utilisation du radis noir

Pour traiter les problèmes hépatiques, le radis noir peut être utilisé de manières différentes.

  • Le légume peut être consommé en rondelles comme de la salade au cours d’un repas. Il doit, toutefois, rester cru afin qu’il puisse conserver toutes ses vertus détoxifiantes et drainantes du foie.
  • Une autre méthode de recourir à cette médication est d’en faire du jus. Pour cela, il faut passer à la centrifugeuse le radis noir bio préalablement lavé et épluché. La dose souvent prescrite est dans tel cas d’une cuillère à soupe, 2 à 6 fois pendant la journée. Il peut, cependant, conduire à d’éventuelles irritations dans les voies digestives dues à la présence de composés soufrés dans le radis. Le jus peut alors être mélangé à de l’huile végétale pour le rendre moins irritant. Pour favoriser, par ailleurs, son effet lors d’une cure détox, du jus de citron peut être mélangé à celui du radis noir. Dans ce cas, il faut éviter de prendre plus 100 ml par jour de ce jus.
  • En outre, il existe sur le marché différentes formes de produit à base de ce remède. Pour ce qui est de la dose journalière, il est conseillé de suivre l’indication du fabricant. Pour des gélules de 250 mg, 2 à 4 par jour est le dosage le plus fréquemment prescrit.

Précautions d’emploi du radis noir

L’usage du radis noir à titre thérapeutique doit faire l’objet de diagnostics et de suivis médicaux. Il en est notamment le cas de son jus ou d’un complément alimentaire à base de cette plante. En effet, ce remède ne convient pas à tous notamment en cas de calculs biliaires. Un cas d’allergie a été aussi répertorié, qui s’est manifesté par des urticaires généralisées.

Il n’est pas, en outre, conseillé chez les femmes en état de grossesse ou chez celles qui allaitent. Sa prise peut, par ailleurs, provoquer des irritations au niveau des voies digestives. En cas de persistance, il est préférable d’arrêter le traitement.

Pour recourir à cette médication, il est recommandé de la prendre en fin de journée après les fêtes ou un repas très lourd. C’est, en effet, durant la nuit que la fonction épuratrice du foie est à son maximum.

Références

(1) Hanlon PR, et al. « Aqueous Extract from Spanish Black Radish (Raphanus sativus L. Var. niger) Induces Detoxification Enzymes in the Hep G2 Human Hepatoma Cell Line. » Food Chem. 2007.